Contacts
Par email
Tél. 04.66.32.28.59
Rappelez moi Demandez un rappel
Suivez nous
Newsletter

La saga Sport’été –Saison 1, épisode 6

Le 26/05/2014
Les prémices de l'Eté Pongiste, c'est l'été 1985

Les derniers échos du 15°Congrès Fédéral de 1984 s’éloignent de Marvejols. Les premiers jeunes pongistes squattent la table de béton installée au square Jacques Secrétin, et durant tout l’été cette aire ombragée est disputée.

Côté organisateurs, les membres de l’association font les comptes. Tous comptes faits bénéfiques, grâce aux généreuses subventions des collectivités locales et à investissement bénévole très conséquent. Que faire de la cagnotte ? La réflexion murit durant la période hivernale et l’année 1985 voit surgir une belle idée.

Le président Jean-Paul Chedanne, alors vice-président de la Ligue Languedoc-Roussillon, présidée à l’époque par Christian Préfaut, suggère au club de Tennis de Table local (l’Athlétic Club Marvejolais, section TT) d’offrir aux jeunes pongistes locaux la présence pendant quelques semaines d’un cadre technique professionnel.

La suggestion faite au Conseiller Technique Régional basé à Montpellier, Gérard Leroy, est saisie au rebond. Celui-ci se propose d’intervenir lui-même sur le département durant trois semaines de juillet. Et pour favoriser l’accueil des touristes pongistes, la proposition est alors faite d’ouvrir ces stages techniques hebdomadaires à tous les licenciés qui souhaiteraient coupler les vacances en Lozère et la progression technique.

Gérard LeroyFrance Tennis de Table accueille alors trois petites publications publicitaires : le nom « Eté Pongiste » est trouvé et les premiers « touristes pongistes » prennent contact avec l’association. L’effet « Ville du square Jacques Secrétin et du 15° Congrès Fédéral » joue à plein.

gymnase de l'esplanadeDurant trois semaines, ce sont près d’une cinquantaine de pratiquants qui suivront l’enseignement de Gérard Leroy au gymnase municipal, seul équipement permettant cet accueil durant l’été sur une douzaine de tables. Les jeunes locaux bénéficient bien entendu d’un régime d’externat, mais les « extérieurs » adultes sont logés dans les structures existantes, et certains sont venus en famille. Pour favoriser un peu plus le brassage des publics, chaque semaine voit se dérouler un tournoi « open », comme de nombreux clubs le font déjà durant la période estivale. Avec une buvette tenue par les bénévoles du club, surtout des parents des jeunes qui dégoulinent de sueur durant la journée.

La magie du robot stigaL’heure étant aux innovations techniques, le bien connu robot Stiga, donne l’occasion de faire des démonstrations spectaculaires pour les néophytes ; et la pratique du « panier de balles » donne une impression d’envahissement de matériel pour les curieux de l’été 1985.

Une belle innovation et un superbe investissement qui donneront quelques idées de progression pour l’année suivante.

A suivre…