Contacts
Par email
Tél. 04.66.32.28.59
Rappelez moi Demandez un rappel
Suivez nous
Newsletter

Stage et séjours de badminton

Vous recherchez actuellement sur : Badminton
Autres suggestions

Depuis 2001, Sport’Eté accompagne la Fédération Française de Badminton dans la progression des jeunes badistes en proposant des stages pour tous niveaux.

175 000 licenciés badistes évoluent aujourd’hui sur les cours et l’ascension de ce sport dans les écoles et les clubs nous incite à diversifier notre offre de stage badminton afin de répondre à toutes les demandes.Une colonie de vacances de badminton

De la formule plaisir aux formules plus intensives, éclate-toi avec les stages badminton de Sport Eté !

 

Un stage badminton3 formules de stages sont possibles !

  • La formule plaisir permet aux plus jeunes de s’initier et de progresser dans un cadre adapté à leur âge et à leur condition physique. L’esprit colo des formules plaisirs est idéal !
  • La formule Passion permet au stage de mélanger parfaitement le plaisir des vacances et de la progression technique pour « décrocher » sans « raccrocher » et surtout progresser.
  • Enfin la formule Extrême axe bien plus les stages de badminton sur la progression technique, physique et tactique au travers de stages spécial reprise, Intense, Intense classé D3 et plus.

Dans cette formule le souci des animations est toujours présent pour donner des souvenirs impérissables à tous nos badistes !

 

 

L’attaque au filet côté coup droit au badminton

Les notions de base

Lorsque vous tenez votre raquette, prenez une position relâchée et détendue, ceci afin de donner de la vitesse et de la précision à votre coup. Si vous voulez faire un rush, vous devez tendre le tamis au même niveau que le volant. En revanche, s’il s’agit d’un kill, le tamis doit être placé plus haut que le volant au moment de l’impact.

Les erreurs à ne pas commettre

Lorsque vous vous déplacez sur le cours, évitez de placer le tamis trop en hauteur, car vous risquez de perdre quelques fractions de seconde, sans compter que vous manquerez d’équilibre au moment de frapper ou de recevoir au sol. En fait, évitez d’être trop large dans vos mouvements, car cela vous empêche d’être précis et vous perdez aussi du temps. De même, lorsque le volant et la raquette sont en contact, ne laissez pas votre coude aller en arrière, car vous risquerez de faire une frappe molle et de toucher le filet.

 

Présentation de quelques variantes de l’attaque

Le kill

Cette technique est mise en œuvre lorsque le volant est frappé au-dessus du filet. L’objectif de cette frappe, c’est de faire redescendre le volant aussi rapidement que possible avec une frappe puissante et décisive. Ici, vous devez tenir la raquette de façon à ce que le tamis soit au même niveau que le filet juste avant de frapper. La prise rush est la prise recommandée pour réussir ce coup (Voir chapitre portant sur les prises de raquette). Dans ce cas, il faut observer une prise un tout petit peu plus détendue, l’idée étant de revenir le grip entre les mains pour un mouvement court et juste. Pour assurer la réussite de cette frappe, déployez bien votre avant-bras puis relâchez le poignet. Dernière chose, une fois que le tamis entre en contact avec le volant, vous devez stopper net sa progression.

Le rush

Cette technique intervient lorsque le volant se trouve pratiquement à la même hauteur que le filet. Ici, il ne faut pas frapper vers l’avant, mais plutôt sur le côté pour éviter la faute. Cette frappe est appelée « essuie-glace ». Bien entendu, concernant la tenue de la raquette, il faut observer un rush afin que le tamis soit exactement à la même hauteur que le filet. Pour réussir cette frappe, il faut déployer l’avant-bras puis le diriger vers le milieu du cours, de sorte que le tamis réalise un mouvement similaire à celui d’un essuie-glace. Toutefois, vous devez vous rappeler que ce mouvement a lieu seulement au moment de l’impact. Donc vous devez simplement guider le tamis en direction du volant et attendre l’impact pour déployer le mouvement.

Quelques autres astuces

À la suite d’un contre-amorti réussi, si vous vous replacez en faisant un pied chassé et le pied droit en avant, vous serez dans la posture idéale pour attaquer.

La plupart des gens cherchent à frapper d’un mouvement sec et long. Privilégiez plutôt une frappe qui fait descendre le volant.

Quelques exercices pour vous mettre en jambes !

Demandez à un lanceur de se placer au centre du cours puis de vous envoyer le volant alternativement sur votre revers et sur votre coup droit. Ensuite, attaquez en « kill » en changeant de prise après chaque attaque.